Séances de musicothérapie et ateliers musicaux

Le CBB propose des séances de musicothérapie et des ateliers musicaux dans des contextes divers: thérapeutiques, préventifs, pédagogiques, psychosociaux et rééducatifs.

Les domaines d'application sont variés:

  • autisme, psychose, troubles du comportement
  • handicap
  • maladie d'Alzheimer
  • dépression, stress chronique, burn-out, douleurs chroniques
  • décrochage scolaire
  • exclusion sociale
  • accueil petite enfance
  • ...   

La musicothérapie est opérante à tout âge de la vie: lien parents-nourrisson, enfance, adolescence, âge adulte et troisième âge.

Les séances se pratiquent en groupe ou individuellement.

Le CBB propose ses services aux particuliers ainsi qu'à des institutions diverses: écoles spécialisées, centres thérapeutiques, centres de jour pour personnes handicapées, hôpitaux, maisons de repos et de soins, etc.

Les musicothérapeutes du centre sont formés à diverses approches de la musicothérapie. Plus spécifiquement, le CBB est spécialisé dans l'approche benenzonienne de la musicothérapie, la TNVB. En pratique, l'approche utilisée dépend de la demande et du contexte d'intervention.

La thérapie non-verbale benenzonienne

La TNVB est l'un des cinq modèles de musicothérapie officiellement reconnus par la Fédération Mondiale de Musicothérapie. Celui-ci a la particularité que la relation à l'autre, au patient, se crée et se développe exclusivement dans le non-verbal, c'est-à-dire sans l'usage de la parole. Outre le média sonore, ce modèle utilise l'ensemble des éléments du contexte non-verbal comme médiateur dans la relation thérapeutique.

Vous pouvez consulter la section La musicothérapie et thérapie non-verbale benenzonienne (TNVB) afin d'obtenir des informations plus détaillées sur cette forme de thérapie, ses particularités, son utilité, ses applications et le déroulement des séances.

Pratique clinique autour du média musical

Le Centre Benenzon Belgique regroupe des praticiens travaillant avec  l’approche non-verbale particulière au modèle Benenzon (décrite ci-dessus), et d’autres praticiens proposant une approche clinique orientée par la singularité et les productions du sujet.

Cette dernière consiste à rencontrer et accompagner des personnes en difficulté, essentiellement autour du média musical. Elle vise un apaisement et tend à permettre au patient de mettre en place un mode de rapport à l’autre plus acceptable pour lui et dont il souffre moins.

Les personnes rencontrées ont la plupart du temps un rapport particulier au langage. Certaines ne parlent pas, d’autres utilisent les mots en dehors du lien ou de leur fonction de représentation. La parole est donc à manier selon les modalités propres au sujet, son usage, comme celui de la musique dépendra du rapport singulier de chacun, à l’autre et au langage.

Le recours à la musique se décline dès lors sous divers modes selon les situations et difficultés subjectives de chacun. Nous privilégions tantôt la voix, les instruments, la musique écoutée, jouée, improvisée ou reproduite… Il s’agit d’un travail au cas par cas dans lequel la musique est au service de la relation. Notre positionnement, nos interventions et l’usage de la musique  découlent de ce que le sujet nous indique et manifeste de sa difficulté. Nous nous intéressons surtout à la fonction singulière que la musique occupe pour celui que nous rencontrons et privilégions l’usage qui le soutient. Il arrive que notre parole amplifie le repli de certains, et que la voix chantée l’atténue. Pour d’autres, la voix chantée semble envahissante également, certains enfants autistes, par exemple, en témoignent en se bouchant les oreilles. Il arrive alors que l’usage d’un instrument de musique devienne médiateur de la relation, traitant, au travers d’un détour, quelque chose de sa difficulté dans son rapport à l’autre. La musique, si elle ne peut faire office de remède, peut alors devenir médiatrice de la rencontre. Elle ne l’est pas d’emblée, ni d’elle-même, mais peut le devenir suite à un ajustement, au cas par cas, de notre position et de nos interventions musicales et autres.

L'atelier d'expression non-verbale

L’atelier d’expression non-verbale offre un espace dans lequel chaque individu peut explorer, participer et créer en entrant en interaction avec l’autre de façon non-verbale. Ce processus de groupe vise le développement de la créativité, des capacités d'expression, de la confiance en soi et de l'empathie, un mieux-être, ainsi qu'une meilleure connaissance de soi.

... Le non-verbal offre un immense champ de possibilités et de nuances d’expression et, parce qu’il est directement connecté à notre mémoire corporelle et archaïque, nous met en lien avec notre corps, nos émotions, notre inconscient et notre être-enfant. Le non-verbal, parce qu’il nous renvoie à notre premier système de communication pré-verbal, constitue un chemin royal vers nos vécus archaïques et inconscients ...

  ... Au travers de la posture, du geste, du rythme, de l’expression sonore et de la sensorialité … en passant par des phénomènes de répétition, de ritualisation, de totémisation et d’états régressifs … le groupe co-construit une histoire commune tout en traversant les histoires de chacun … l’écho de l’un se fait écho de l’autre par résonnance … et vient donner une réponse à la question du comment être ensemble ...

  Cet atelier propose un voyage au cœur de ce qui fait notre être humain, en lien avec ses origines, les autres et la nature dont il fait partie ...

 PAS DE DATES PRÉVUES ACTUELLEMENT. N'hésitez pas à nous contacter pour une formule sur mesure sur votre lieu de travail.

  • Pour qui? Ouvert à tous
  • Groupe de 6 à 10 participants, fixe pour l’ensemble du processus

Nous contacter pour prendre rendez-vous

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel: +32 485 10 22 50